top of page

Quand on est deux, ça va deux fois mieux!

Avez-vous des partenaires de nage?


Trouver des partenaires de nage peut faire toute la différence lorsque vous pratiquez la nage en eau libre. Comme le dit la comptine, qui révèle peut-être mon âge: “Quand on est deux, ça va deux fois mieux.” Certes, il est possible de nager en solo, mais je ne le recommande pas. Bien que la nage en eau libre ne soit pas un sport d'équipe, je pense que d’avoir des partenaires pour la pratiquer est bénéfique à bien des égards. 


D'abord, c'est une question de sécurité. “Mais cela dépend des connaissances en premiers secours de la personne qui m’accompagne?” pourriez-vous me dire. “Que peut-elle faire si j'ai un malaise?” En effet, ce ne sont pas tous les nageurs et nageuses qui sont aptes à prodiguer les premiers secours mais cette personne pourra au moins aller chercher de l'aide ou vous aider à sortir de l'eau. Ensuite, à deux ou à plusieurs, le groupe est beaucoup plus visible, ce qui augmente la sécurité. 


Mais que faire si personne de votre entourage ne veut nager en eau libre avec vous? Personnellement, j'ai dû puiser dans tout mon courage pour rejoindre le club de nage auquel je m'étais inscrite il y a de cela plusieurs années. Je désirais vraiment nager en eau libre, mais je ne voyais pas comment y parvenir toute seule.

Quand je suis arrivée au club nautique, j'ai été frappée par la diversité des nageurs et nageuses présentes. La plupart semblaient s'entraîner en vue de triathlons. À 40 ans, et malgré mes séances de natation en piscine deux fois par semaine, je ne me sentais pas très en forme. J'avais beau être équipée de ma bouée et de mon wetsuit (qui, je dois l'admettre, me donne encore aujourd’hui l'impression d'être une super-héroïne), j'étais tout de même intimidée. Je me demandais si j'avais ma place parmi eux.


Mais à force de persévérance j'ai réussi à rencontrer des personnes partageant la même passion. Nous avons échangé des conseils, planifié des sorties de groupe et créé un environnement de soutien mutuel. Non seulement cela a enrichi mon expérience de la nage en eau libre, mais cela m'a également permis de tisser des liens forts avec d'autres adeptes de cette activité.


Préparer un événement à venir, comme une compétition, nécessite de passer de nombreuses heures dans l'eau et de parcourir des kilomètres de nage tout au long de l'été. Et rien ne vaut la compagnie agréable de ses partenaires pour rendre ces moments plus plaisants.


Avant chaque départ, nous établissons généralement un plan en fonction du niveau de forme et de motivation de chacun et chacune. Connaître l'énergie et l'enthousiasme de chaque membre est crucial. L'activité sera pratiquée ensemble, mais chacun sait qu’il est responsable de soi. Des discussions telles que "Allez-retour à la dernière bouée ? Une fois ? Deux fois ?" sont monnaie courante avant notre séance. Ensuite, tout le long du parcours, nous nous ajustons constamment en nous assurant de connaître l'état de tous les membres du groupe. On ne laisse personne seul : on s’entraide, on s’attend et on s’encourage.


Nous sommes à la fois ensemble et dans notre bulle personnelle. Pendant plusieurs minutes, nous n'échangeons pas un mot, mais nous nous voyons à chaque respiration. Je ne me sens pas seule. Les vastes étendues d'eau offrent un terrain de jeu infini, où même les plus habitué.es peuvent parfois ressentir un léger vertige. Plusieurs apprécient ce sentiment de solitude au milieu de l'immensité. Pour ma part, j'apprécie encore plus me sentir accompagnée.


Rejoindre des partenaires de nage peut aussi être extrêmement motivant. Il y a souvent ce moment juste avant de se lancer où il faut se motiver. C'est le moment où l'on se demande pourquoi on aime ça déjà, alors que l'eau glacée pénètre dans le wetsuit ou que le vent souffle, annonçant les vagues à venir. C'est à ce moment que je me rappelle les paroles de Kate Rew dans le magnifique court-métrage "Chasing the Sublime" : "It's the getting in we find hard, not the being in" que je traduirais librement comme : "C'est l'entrée dans l'eau que nous trouvons difficile, pas d’être dans l’eau." Le simple fait de ne pas être seul à ce moment-là est incroyablement motivant. C'est un partage qui se manifeste à travers les rires, les cris et les encouragements.


"C'est l'entrée dans l'eau que nous trouvons difficile, pas d’être dans l’eau." Traduction libre, Kate Rew, Outdoor Swimming Society, Chasing the Sublime

Nager avec d'autres personnes peut éventuellement vous permettre de trouver votre "binôme" - cette personne avec qui vous nagerez au même rythme, adoptant la même respiration et la même glisse. Vous vous sentirez alors comme des nageurs et nageuses synchronisées. Les anglais appellent cela le "pod swimming", une expression difficile à traduire, d'où l'utilisation du mot "binôme" ici. J'ai trouvé ma "binôme" il y a quelques années alors que nous nous entraînions pour la Traversée du Lac-Nicolet, pour parcourir 5 km. Pour y parvenir, nous avons nagé ensemble entre 4 et 5 fois par semaine. À la fin de l'été, nous étions parfaitement synchronisées. Je vous souhaite de trouver votre "binôme". Nager au même rythme qu'une autre personne est une expérience très agréable. Le rythme occupe l'esprit et à chaque respiration, vous pouvez vous concentrer quelques instants sur la vue de l'autre, tandis que sous l'eau, vous percevez du coin de l'œil vos deux poussées de bras. Personnellement, cela m'aide énormément lors de longues distances à rester dans le moment présent.



La nage en eau libre peut être un sport solitaire, mais trouver des partenaires pour la pratiquer est selon moi essentiel pour la sécurité et la motivation, mais plus que tout, je crois que nager avec des partenaires permet de partager des moments merveilleux en pleine nature.


Je vous encourage vivement à visiter les différents sites de nage, à sortir de votre zone de confort, à engager la conversation avec les personnes présentes afin d’établir des contacts pour trouver des partenaires. Parfois, il suffit d'un premier pas courageux pour trouver les gens qui vont enrichir votre pratique et peut-être changer votre vie.


Marie-Claire Fortin

Fondatrice du site Nage en eau libre Québec, nageuse récréative et passionnée, elle souhaite aider les nageurs à trouver des sites où pratiquer la nage en eau libre en toute sécurité et que les propriétaires qui peuvent permettre des accès soient sensibilisés et embarquent dans le mouvement.

137 vues

Comments


bottom of page